La belle vie d'Espartero (version Française)

On ne présente plus Fabrice Torrito, Nîmois expatrié en Andalousie depuis 1992 et Mayoral de la Ganaderia Marqués de Albaserrada. Depuis deux ans maintenant, Fabrice avec l'aide de l'association Torrito Aficion organise en fin de temporada un ou deux festivals à Mirandilla, la finca de la Ganaderia à Gerena (SEVILLA).

 

Lors du second festival 2017 à la finca Mirandilla, le dernier taureau d'Albaserrada lidié, âgé de six ans, Espartero (n°14), a été grâcié par le matador de Madrid Javier Cortés pour ses qualités exceptionnelles de bravoure et de noblesse. Brave en trois piques qu'il prit en partant de loin avec alegria, Espartero montra sa noblesse dans la muleta avec ses charges profondes et rythmées.

 

Espartero est un taureau au destin particulier.

Fin septembre 2016, avec son frère Habilidoso (n°38) il quitte Mirandilla pour les arènes de Las Ventas à Madrid, où tous les deux seront Sobrero pour la feria d'automne. Le 12 octobre 2016, est prèvu une corrida de Palha. Sur les 6 toros envoyés par l'éleveur portugais, un est refusé au débarquement. L'empresa décide donc de le remplacer par Espartero et le sorteo décide que c'est Fernando Robleño qui le combattra en 4º position. La course est finalement reportée au 16 octobre pour cause de mauvais temps. Seulement voilà, Fabrice apprend que son taureau ne sera pas lidié, sans aucune explication ou justification de la part de l'empresa! Espartero repart donc pour les cercados de Mirandilla auprès de ses frères.

 

En février 2017, je me rendais à Mirandilla pour y faire quelques images comme j'en ai pris l'habitude depuis maintenant cinq ans. Dans un cercado, avec quelques utreros (novillos de trois ans), au fond j'aperçois un taureau avec un regard qui ne me laisse pas indifférent. Fabrice m'explique alors que c'est Espartero et que depuis qu'il est revenu de Madrid il avait dû le sortir du cercado des taureaux car sa noblesse extrême en faisait un souffre douleur au campo... Il me confie aussi qu'il y a un projet de défi ganadero à Tarazona de la Mancha (Albacete) en août et qu'il compte bien y envoyer Espartero combattre.

 

26 Août 2017: Défi ganadero à Tarazona (3 toros du Marquis d'Albasserrada et 3 toros du Conde de la Maza) et nouveau coup du sort pour Espartero: deux toros sur les trois s'abîmant les cornes, la ganaderia est retirée du défi ganadero et Espartero seul toro restant se retrouve sobrero mais ne sortira finalement pas ce jour là. Il revient à nouveau à Mirandilla où Fabrice le gardera pour le festival du 2 décembre dont vous connaissez l'issue.

 

Je reviens tout juste d'Andalousie où j'ai pu aller admirer à nouveau Espartero. Toujours aussi magnifique, après plusieurs mois de convalescences suite à son dur combat, Fabrice vient de lui attribuer sont premier lot de vache.

 

Quel destin!

 

Ganaderia albaserrada 2017 william lucas 43

Espartero en 2017 après avoir voyager toute la temporada 2016

 

 

Ganaderia albaserrada 2018 william lucas 62

Espartero, nouveau Semental de la Ganaderia

 

 

Ganaderia albaserrada 2018 william lucas 60

Espartero qui court dans son nouveau cercado avec une vache et un becerro

 

 

Ganaderia albaserrada 2018 william lucas 63

 

william lucas photo aficion corrida fabrice torrito albaserrada mirandilla torrito aficion gerena; javier cortes espartero

Ajouter un commentaire

Img 9418