habits-de-lumiere-2012-william-lucas-5-2.jpg

AccueilBlog actuPort folioContactLivre d or

el freixo

Débarquement des novillos d'EL FREIXO pour Magescq

Photos 2012©William LUCAS

Photos 2012©William LUCAS

 

Première affiche et nouvelle exposition

J'ai le plaisir de vous annoncer qu'une de mes photos a été retenue pour illustrer l'affiche du cartel de la traditionnelle Novillada sans picador de Magescq.

Une photo d'un novillo de El Freixo que j'avais prise dans les corrales de Dax lors du débarquement du lot de Magescq de l'année dernière. Le cub taurin cape et corde propose pour 2012 une grande journée taurine avec un cartel de qualité. Toutes les infos sur le blog du club taurin: http://musicaytoros-clubtaurinmagescq.blogspot.com/

Par ailleurs, j'exposerai de nouveau une vingtaine de photos pendant le repas qui précédera la novillada.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GROS SUCCES POUR L'OUVERTURE DE LA TEMPORADA

Le Club Taurin Cape et Corde de Magescq organisait ce week-end l'ouverture de la temporada française avec une Becerrada le dimanche matin avec des vaches des frères Bats et une novillada non piquée l'après-midi avec un lot de El Freixo propriété de El Juli.

Photos 2011©William LUCAS

Photos de la becerrada du matin avec Clementito, YANNIS et Louis HUSSON

 

Photos de la Novillada avec Mario Palacios, Antonio Lomelin, Fernando Rey et Cédric Fructueux "Kike"

Photos 2011©William LUCAS

 

LA GANADERIA DU MAESTRO "EL JULI"

Au moi de février dernier, je suis parti à Olivenza, province de Badajoz. Avec le bureau du Club Taurin Cape et Corde de Magescq, nous sommes allés réserver le lot pour la novillada annuelle Magescquoise chez le maestro El Juli dans sa ganaderia "El Freixo".

   

Acheté en 2003 par le maestro, la ganaderia s'appelait avant "Toro de Taliga" (du nom de la vallée de l'Extremadure) et accueillait autrefois le bétail marqué du fer du maestro Paco Ojeda.  Elle est inscrite à la UCTL depuis 2004.

D'origine Jandilla et Salvador Domecq, les taureaux du maestro profitent de grandes étendues et de la qualité des pâturages d'Olivenza.

Actuellement, le maestro ne sort qu'un ou deux lots par an en novillada sans chevaux ou en piquée. Beaucoup de mâles sont réservés à sa fondation où il permet à ses élèves de s'entrainer lors des séances de l'école taurine.

Reportage photo 2010©William LUCAS